Le plus grand syndicat des travailleurs fédéraux, mardi, a annoncé qu’il est intenté une poursuite contre le gouvernement des états-UNIS dans une tentative pour déposer ses règles limitant les travailleurs de critiquer le Président Donald Trump ou d’autres candidats politiques.

La Fédération Américaine des Employés de l’état, qui représente près de 700 000 travailleurs fédéraux, a déclaré qu’il était préoccupé de ce que le dernier d’orientation restreint la liberté d’expression et pourraient être utilisées à des fins militaires par motivées politiquement responsables, y compris ceux qui cherchent à punir les gens qui expriment leur soutien au président.

le projet de Loi OLeary/Le Washington Post/ Cox Père, Président National de la Fédération Américaine des Employés de l’état, les adresses, les membres du syndicat et les dirigeants du Congrès lors d’un rassemblement pour les hausses de salaire sur Févr., 9, 2016, à Washington, DC

l’automne Dernier, le gouvernement fédéral du haut conseil juridique, le Bureau du Conseiller Spécial, ou de la CVMO — qui n’est pas liée à l’ancien conseiller spécial Robert Mueller — averti les travailleurs de ne pas appeler pour un politicien de destitution ou de lobby ouvertement pour un candidat particulier.

(PLUS d’: notes de service pour les travailleurs: Congé #ResistTrump tasse de café à la maison)

AFGE Président National de la J. David Cox A dit, « CVMO vague, trop larges orientations crée une ouverture pour les gestionnaires et les responsables politiques, à aller au bout de fonctionnaires de carrière pour politiquement motivés par des raisons. »

Intéressé par Atout de l’Administration? Ajouter Trump Administration comme un intérêt de rester à jour sur les dernières Atout de l’Administration des nouvelles, des vidéo, et de l’analyse de ABC News. Trump Administration d’Ajouter de l’Intérêt

Trump supporters ont prétendu que le président de l’ordre du jour est minée par des employés fédéraux qui font partie d’un « État Profond. » Trump a tweeté à propos de cette conspiration, plus précisément tiré de ce que le FBI pourrait faire partie d’un complot de travail contre lui.

Chip Somodevilla/ Conseiller du Président Donald Trump, Kellyanne Conway parle aux journalistes à l’extérieur de la Maison Blanche, le 01 Mai, 2019, dans l’état de Washington.

Plusieurs officiers supérieurs de la Maison Blanche et les responsables de l’administration ont reçu des avertissements de la CVMO de violations, y compris la Maison Blanche conseiller Kellyanne Conway, ancien Ambassadeur AMÉRICAIN aux Nations Unies, Nikki Haley et de la Maison Blanche directeur des médias sociaux Dan Scavino Jr La Trappe Loi est depuis plusieurs décennies une loi visant à empêcher les employés du gouvernement fédéral de s’engager dans des activités politiques partisanes. Elle ne s’applique pas au président ou de vice-président.

(PLUS d’: Kellyanne Conway trouvés à avoir deux fois violé la loi interdisant l’utilisation de bureau à des fins politiques) (PLUS: la Maison Blanche directeur des médias sociaux réprimandé politiques tweet) (PLUS d’: Nikki Haley émis avertissement politiques tweet violation de Hatch Act) Mandel Ngan/AFP/, FICHIER Président Donald Trump parle lors d’un rassemblement à l’Amway Center à Orlando, Fla., afin de lancer officiellement sa à 2020 campagne le 18 juin 2019.

En novembre mémo de la nation, quelque deux millions de travailleurs, la CVMO a déclaré manifeste politique politicienne au bureau et en ligne, y compris le hashtag #Résister — viole les lois existantes pour but de tenir au jour le jour les opérations du gouvernement apolitique.

Jonathan Ernst/PHOTO Reuters:les Boutons sont prévues pour les participants à un Besoin à la Destitution d’apprentissage dans une bibliothèque publique, à Chantilly, en Virginie., Le 22 juin 2019.

La CVMO mémo, a déclaré le contexte a son importance, cependant.

Par exemple, de critiquer une Maison Blanche de la politique tout en discutant avec des collègues de travail qui pourrait être acceptable, la CVMO a dit. Mais le faire dans le cadre de la vision 2020 de l’élection? Qui pourrait poser des problèmes, selon la note de service.

« Il n’y a pas la » magie des mots « de l’express de plaidoyer nécessaire pour que les déclarations d’être considérée comme une activité politique sous la Trappe Loi », selon la note de service. « Par conséquent, lorsqu’un employé fédéral est interdite par la Trappe Acte de s’engager dans des activités politiques-par exemple, lorsqu’il est en fonction, dans les milieux de travail fédéraux, soit en invoquant l’autorité publique — l’employé doit être prudent pour éviter de faire des déclarations orientées vers le succès ou l’échec d’, entre autres, un candidat à la politique partisane bureau. »

la CVMO porte-parole a refusé de commenter, citant des litiges en cours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here