Face à un autre tarif des états-UNIS de la randonnée, le Président Chinois Xi Jinping est de plus en plus complexe avec Washington au lieu de la sauvegarde vers le bas.

Pékin tiré de ce que les économistes appelé un « coup de semonce » à Washington en laissant ses yuan monnaie affaiblir en réponse au Président de Donald Trump dernière menace de plus punitive droits à l’importation sur Sept. 1. Les acheteurs chinois annulé plusieurs milliards de dollars d’achats de la production AMÉRICAINE de soja. Les organismes de réglementation sont une menace à l’endroit des entreprises Américaines sur une douteuse « entités » de la liste qui pourrait faire face à des freins à leurs opérations.

les Deux côtés ont des incitations à régler une guerre commerciale qui frappe les exportateurs de chaque côté du Pacifique et de la menace de pointe de l’économie mondiale dans la récession. Mais Xi du gouvernement est d’arrimage et qui peut être, dans une renaissance traditionnelle Chinoise, de la stratégie, en s’installant dans pendant de longues querelles en réponse à ce qu’il juge Américain de l’intimidation et de tentatives de handicap de développement économique de la Chine.

le mardi, cependant, l’Atout de l’administration peut avoir apaisé les frictions au moins légèrement quand il a annoncé qu’il allait réduire l’impact de la 10% des tarifs, il a dit qu’il ferait commencer Sept. 1 sur les 300 milliards de dollars de produits Chinois, il n’a pas déjà imposés. Il sera retardé jusqu’au mois de Décembre. 15 les droits de douane sur les téléphones portables, les ordinateurs portables, les consoles de jeux vidéo, des jouets, des moniteurs d’ordinateur et de certains des chaussures et des vêtements.

les Négociateurs doivent se rencontrer en septembre à Washington, mais la Chine du calendrier politique fait des progrès en peu probable. Le Parti Communiste se prépare à célébrer son 70e anniversaire en puissance sur Oct. 1 — un nationalisme baignée de jalon qui met la pression sur Xi, le chef du parti, à regarder dur.

« Le risque de baisse de la transaction n’a augmenté », a déclaré Raoul Regards, chef du commerce analyste pour la banque néerlandaise ING.

il y a Six mois, les négociateurs Chinois étaient en train de discuter les concessions possibles, y compris plus d’achats de produits agricoles, l’ouverture des marchés et les changements dans les règles d’affaires. Mais en Mai, les dirigeants Chinois avaient tourné réticent face à ce qu’ils considèrent comme constante évolution Américain priorités sur une liste d’exigences qui vont de la réduction de leurs excédent commercial de l’ouverture des marchés, éventuellement, de la démolition de leur stratégie de développement économique.

la rupture des négociations en Mai sur la façon d’appliquer le règlement. Pékin dit une fois qu’il prend effet, Trump a pour soulever punitive de 25% les tarifs imposés sur les 250 milliards de dollars d’importations de la chine. Washington insiste sur le fait que les tarifs de séjour, afin de faire respecter parce que Pékin a cassé trop de promesses.

Le ton de Chinois dans les médias d’etat vers Trump, relativement légère à ce point, devenir méchant. Le Parti Communiste journal accusé Washington de « American bullyism. »

« la Bonne foi est tombé en panne et nous avons pris de nombreux pas en arrière », a déclaré Bryan Mercurio, un ancien agent de commerce et professeur de droit à l’Université Chinoise de Hong Kong.

Malgré un mois de juin à un accord par la Trompette et Xi pour plus de la négociation, aucun n’a montré disposé à faire des compromis. Une série de pourparlers à Shanghai le mois dernier s’est terminé sans signe de progrès.

Trump dit Pékin a besoin d’un deal plus qu’il n’. Sur le papier, il est droit. Leur déséquilibre de la balance commerciale des moyens de la demande Américaine contribue quatre fois plus que les Chinois de l’activité économique, comme la Chine, les achats de fournir pour les États-unis.

Mais l’Atout de la demande pour les changements à Pékin politique industrielle de la frappe au cœur d’une stratégie de développement des dirigeants Communistes de voir que la base de leur réussite économique et un chemin vers la prospérité et l’influence mondiale.

Qui comprend des initiatives visant à transformer la Chine en un concurrent mondial dans les technologies profitables grâce à nourrir les champions de la robotique, des voitures électriques et d’autres domaines avec des subventions et de la protection de la concurrence.

Washington, l’Europe, le Japon et d’autres partenaires commerciaux à-dire ceux qui violent marché Chinois-ouverture des engagements et sont basés sur le fait de voler ou de la pression sur les entreprises à la main sur la technologie. Les responsables chinois de la riposte qu’ils ont le droit de développer de plus grande valeur, les industries et ont essayé de détourner la critique en disant sociétés étrangères peut être permis à un rôle.

les dirigeants Chinois insistent sur le « maintien de leur système de développement économique. Ils ne peuvent pas avoir ce crumble, » dit-Mercurio.

Chinois soupçons approfondie lorsque, après Mai pourparlers, Trump a imposé des sanctions sur les télécommunications fabricant d’équipement de Huawei Technologies Ltd., le blocage de son accès à la technologie Américaine. Trump a cité les problèmes de sécurité, mais les responsables Chinois ont vu une tentative de paralyser la Chine première mondiale tech de la marque.

Washington est « l’utilisation abusive des mesures officielles pour supprimer des entreprises Chinoises, » un porte-parole du ministère des affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré la semaine dernière.

Xi pourrait se sentir plus confiant que, après face à des accusations, il a raté les relations avec la Chine le plus grand marché d’exportation, il a renforcé sa position politique et à faire taire les critiques, dit Willy Lam, un spécialiste de la politique à l’Université Chinoise de Hong Kong.

il y a Un an, Xi se sentait menacé assez qu’il était « impatient d’en avoir fini avec, » dit Lam. Mais maintenant, il a recueilli le soutien et « peut creuser pour le long terme. »

Qui marquerait un retour à Pékin traditionnel de « guerre d’usure » stratégie de détention — pour une décennie ou plus, si nécessaire — pour obtenir ce qu’il veut partir aux États-unis, l’Europe et d’autres partenaires.

la Chine a passé 12 ans, plus que tout autre gouvernement, la négociation de 2001 sur l’entrée dans l’Organisation Mondiale du Commerce.

dix-huit ans plus tard, il est toujours dickering plus de conditions pour l’adhésion à l’Accord sur les Marchés publics, qui s’étend de l’OMC de libre-échange des principes d’achats officiels.

« je ne suis pas vraiment surpris qu’ils font cela », a déclaré Regards concupiscents. « J’ai été plus surpris de voir qu’ils avaient été si faible-profil à partir de 2017, lorsque Donald Trump a pris ses fonctions. »

Dans un signe de Pékin, peut-être creuser dans, deux vétérans de commerce envoyés — le Ministre du Commerce Zhong Shan et l’un de ses adjoints, Yu Jianhua — ont été ajoutés en juillet à la délégation dirigée par le Vice-Premier ministre Liu He. Liu Xi, conseiller économique, mais a peu d’expérience dans les négociations.

Le gouvernement a dit exportateurs de trouver de nouveaux marchés et de les remplacer Américaine des produits agricoles, les importations de la Russie, le Brésil et d’autres sources.

Xi aussi peut-être à la recherche à la politique AMÉRICAINE de calendrier pour l’effet de levier — une possibilité d’Atout cité lorsqu’il a accusé Pékin en juillet de blocage dans l’espoir qu’il allait échouer à la victoire réélection l’année prochaine.

Xi ne voulons pas attendre aussi longtemps, parce que le soutien de Washington à l’action contre Pékin traverse les lignes de parti, disent les analystes politiques. Mais ils ont dit que les dirigeants Chinois pourrait espérer que Trump campagne ramasse, il aura besoin d’un règlement pour redorer son statut comme un métier de guerrier.

« Trump voulez traite de montrer au public », a déclaré ING Regards concupiscents. Il m’a dit sans que, Trump bilan des accords avec le Canada, le Mexique et la Corée du Sud semble « assez maigre » pour un chef qui fait le commerce de la pierre angulaire de son 2016 campagne électorale.

Que signifie « en fin de compte, les états-UNIS seront prêts à donner un peu plus de, » il a dit.

la Chine peut également être tenue pour une affaire qui lui permet de garder le subventionnement industries de la technologie et de la « tricherie sur la propriété intellectuelle », a déclaré Lam. Cela pourrait inclure en conservant l’effet de levier de pression étrangers sociétés de de donner ou de licence de la technologie à bas prix à des concurrents Chinois.

Laisser le yuan diapositive pour un enfant de 11 ans face au dollar Août. 5 reflète un autre Chinois traditionnel stratégie: Montrer un adversaire que la Chine ne peut supporter les pertes douloureuses pour obtenir ce qu’il veut.

Un affaiblissement du yuan serait de rendre les exportations Chinoises moins cher à l’étranger et aider à compenser l’Atout de la hausse des tarifs. Mais les économistes avertissent d’une nouvelle baisse de nuire les banques Chinoises, les entreprises de construction et d’autres qui ont des centaines de milliards de dollars de dette extérieure en rendant que plus cher à rembourser.

En attendant, la montée des tensions sur le commerce ont estompé les Américains l’opinion de la Chine. Une enquête du Pew Research Center publié mardi a révélé que 60% des Américains ont dit qu’ils détenaient une vision défavorable de la Chine, contre 47% l’an dernier à la proportion la plus élevée depuis Pew a commencé à poser la question il y a 14 ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here