Floride haute école étudiant a été arrêté jeudi après en disant qu’il allait tirer son école, le marquage de la dernière effrayer quelques semaines seulement après que dos-à-dos de masse, prise de vue en Texas Walmart et le centre-ville de Dayton, dans l’Ohio.

Saint-Pétersbourg Département de la Police a annoncé que le 16-year-old, dont le nom n’a pas été rendu public, est confronté à un crime de faire un faux rapport d’une bombe ou d’arme à feu à la conduite des lésions corporelles.

La menace aurait été faite au cours d’une classe à Gibbs de Haute École dans le Comté de Pinellas. Chaque site de l’école dans ce comté a une école, des ressources dirigeant ou un armé d’école responsable de la sécurité sur le site, selon une lettre du comté surintendant de l’école sur le site web du comté.

Le département de la police d’état de l’arrestation sur leur Facebook page, en l’utilisant comme un moyen pour inciter le public à continuer à signaler tous les incidents ou les menaces qu’ils voient.

Street View de Google Maps, 2018 Gibbs École secondaire à Saint-Pétersbourg, en floride.

« La Police de St-Pétersbourg Département prend toutes les menaces très au sérieux pour la sécurité de nos élèves. Menaçant commentaires/posts seront toujours étudié, » ont-ils écrit dans le Facebook de poste, avec le hashtag #seesomethingsaysomething.

(PLUS: Au moins 14 personnes ont été arrêtées ce mois-ci pour menacer les fusillades de masse)

C’est le dernier arrêt dans le cadre d’une menace d’une prise de vue.

Plus d’une douzaine de personnes ont été arrêtées dans les trois semaines après l’El Paso et Dayton tirs, selon les différents rapports de nouvelles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here